En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation du site. Pour plus d'informations, gérer ou modifier vos paramètres de cookies, cliquez-ici.

Fermer x

18/01/2016

Actions européennes : bilan 2015 et perspectives 2016


Fin 2014, nous tablions, pour l’année à venir, sur une performance légèrement au-dessus de la moyenne des 5 dernières années (2010-2014) sur les bourses européennes à savoir une progression autour de 10 % à la faveur de trois effets : pétrole, dollars et taux directeurs.

Notre objectif a été tenu et même battu sur l’Europe avec une performance de 15.9 %* pour Roche-Brune Europe Actions (part I) nous positionnant ainsi dans le 1er quartile des fonds comparables sur 3 ans**.

La fin de l’été 2015 a été marquée par le retour à la volatilité des marchés d’actions. Et les tensions sur la Grèce (vite oubliées) de la fin du premier semestre ont laissé place à la montée des incertitudes sur la situation réelle de l’économie chinoise faisant revenir, à la fin de l’été, le marché sur ses niveaux de début d’année (après des plus hauts au-dessus de 20 %, mi-avril).

Après deux mois d’inquiétudes liées aux craintes sur la Chine et à un discours ambigu de la FED, les marchés sont repartis au quart de tour en octobre, portés par des Banques Centrales qui se sont voulues très rassurantes pour stopper l’hémorragie et ce, malgré des résultats trimestriels en demi-teinte pour les entreprises.

Mi-décembre, la décision, pourtant anticipée, de la FED d’amorcer le resserrement de sa politique monétaire a permis de mettre un frein encore une fois aux mauvaises nouvelles sur les marchés chinois et dans un contexte de pétrole ayant atteint de nouveaux prix planchers.

Bilan 2015 : Effet favorable de la dispersion des risques dans nos portefeuilles


Lire la suite


* Les performances passées ne préjugent pas des performances futures
** Source Quantalys au 31/12/2015