En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation du site. Pour plus d'informations, gérer ou modifier vos paramètres de cookies, cliquez-ici.

Fermer x

08/02/2010

Best of 2010 - Adieu veau, vache, cochon !


En ce début d’année, nous vous proposons un nouveau de format pour nos rapports mensuels de gestion, qui reprend :

  • Les informations recommandées par l’Association Française des Investisseurs Institutionnels (AF2i)
  • Notre classement « Morningstar »
  • La contribution à la performance de notre gestion.


Vous constaterez ainsi, notre éloignement des valeurs financières, que nous justifions ainsi :

  • Il y a un effet « vache folle » à investir dans des valeurs financières qui se nourrissent elles-mêmes des marchés financiers et de leurs évolutions erratiques
  • Sur longue période, la contribution à la performance des indices des valeurs financières est nulle (20 ans), voire très négative (10 et 5 ans)
  • Le poids des financières dans les indices (>25%) est source de volatilité extrême
  • L’exigence réglementaire des fonds propres (Bâle et Solvency) condamne l’Investisseur à subir des recapitalisations successives très dilutives
  • Les actifs et passifs des valeurs financières ne sont pas suffisamment lisibles par notre modèle M.U.S.T®


Aussi, nous avons adapté pour vous, la fable de la Fontaine, aux métiers de la finance de marché :

Avant la crise, la Finance,
Légère et court vêtue allait à grands pas ;
Leurs représentants, en employaient l’argent, faisaient triple couvée ;
La chose allait à bien par leurs soins diligents.
Il leur était, disaient-ils, facile,
D’élever des poulets autour de leur maison :
Le prédateur sera bien habile,
S’il ne leur en laisse assez pour avoir un cochon.
Le porc à s’engraisser coûtera peu de son ;
Ils auraient en le revendant de l’argent bel et bon.
Et qui les empêchera de mettre en leur étable,
Vu le prix dont il est, une vache et son veau,
Que je verrai sauter au milieu du troupeau ?
La Finance là-dessus saute aussi, transportée.
Le marché tombe ; adieu veau, vache, cochon, couvée…


C’est pourquoi, hormis les financières, nous privilégions toutes les valeurs que nous trouvons attractives et que nous segmentons par taille de capitalisation boursière.
A l’image des sélectionneurs de fonds, qui exigent 5 années de track-record, notre gestion M.U.S.T® se nourrit de l’Attractivité historique d’une valeur sur 5 ans.

Pourquoi?
Parce que l’Attractivité historique d’une valeur détermine 80% de sa performance boursière sur longue période. Le consensus, lui, ne pesant que pour 20% !

En dernier ressort, nous complétons notre regard « Qualité/Prix » pour chaque valeur retenue, d’une validation socialement responsable (Environnement, Social et Gouvernance).
La performance de nos fonds en risque extrême de marché renforce la pertinence de notre approche que nous déclinons à la gestion de fonds ouverts ou dédiés.

Crédit illustration : www.environnement.ecoles.free.fr/